Japan Expo 2018 : Les invités j-rock

Japan Expo 2018 : Les invités j-rock

Article écrit par marinecelebrian

Comme vous le savez probablement, sûrement même, Japan Expo arrive à grand pas !! Et afin de vous faire découvrir et de vous encourager à aller voir les artistes j-music, une série d’articles va arriver sur le blog (ne me remerciez pas, vraiment). Pour le premier, j’ai décidé de commencer par la scène rock en général (pas parce que c’est ce qui m’intéresse le plus, c’est faux) (enfin si c’est vrai). Let’s go !

Petite précision, pour ne pas vous influencer sur mes chouchous, j’ai décidé de présenter les artistes et groupes par ordre alphabétique. Entre parenthèses, je vous mets les jours des showcases seulement : si vous voulez assister aux dédicaces ou conférences des différents artistes, n’hésitez pas à consulter le site de Japan-Expo ! Sachez malgré tout qu’une conférence sur les Tremplins j-music aura lieu le vendredi 6 juillet à 10h15.

ARISAKA Emi (samedi)

Commençons donc avec la jeune Emi, la grande gagnante de JAPAN EXPO ROCKs 2018. Pour rappel, c’est un concours organisé au Japon pour sélectionner les groupes ou artistes qui viendront à la JE. Nous verrons dans un prochain article qu’il existe aussi une version idol (féminine et masculine). Mais revenons à Emi, qui se trouve dans un style plus pop-rock.

Elle a débuté sa carrière il y a déjà plus de 10 ans. Elle est autrice, compositrice et interprète de chansons énergiques, reflétant son caractère bien trempé. Son style vestimentaire lolita est pour elle aussi important que sa musique.

Elle est très populaire sur les réseaux sociaux, notamment depuis qu’elle a organisé un concert le 11 avril dernier en l’honneur d’un de ses fans décédé (un homme de 55 ans qui était présent à presque tous ses concerts). Véritable touche-à-tout, elle a aussi sa propre marque de vêtement (StrawberryWarS). Elle porte un intérêt certain pour le français, et elle publie d’ailleurs sur son Instagram des publications en français (et un peu en anglais).

Elle a sorti deux albums et 6 singles en 2 ans, et fait un live tous les mois à Hatsudai Doors, mais aussi régulièrement à Nagoya et Tokyo.

Une jeune artiste qui plaira probablement aux fans du genre !

AYME Miura (vendredi, dimanche)

Ancien chanteur du groupe de visual-kei Ecthelion, connu sous le nom de miu., il débute officiellement sa carrière solo en mars dernier. Mais ses premiers shows sont plus vieux, datant de 2017 à HYPER JAPAN Festival de Londres et à la JAPANicon en Pologne. Il combine habilement le chant et le cosplay.

Il sera présent pour les Tremplins j-music, qui met en évidence lors de petits showcases de jeunes artistes qui débutent.

Une musique un peu electro combinée à une voix bien visu, plutôt sympathique, à découvrir !

CRYSTAL LAKE (vendredi)

On a là la plus grande surprise de cette programmation musicale. Un groupe de metalcore à JE ? WHAT ? Enfin, c’est loin de me déplaire.

Formé en 2002, le groupe débute réellement en 2003. Il se lance rapidement, en enchaînant 2 tournées et 2 démo, Freewill et One Word Changes Everything et un EP, Freewill dans l’année. Le premier album, Dimension, sort en juillet 2006, et est un vrai succès de la scène underground japonaise. Le groupe enchaîne à nouveau les tournées de concerts et de festivals, aux côtés de groupes internationaux comme Parkway Drive (Australie) et Shai Hulud (USA) en 2009 par exemple.

En 2012, cataclysme. Le chanteur et le batteur quittent le groupe. Ils sont remplacés par Ryo (chant) et Gaku (batteur), rejoignant donc Shinya et YD (guitares) et Bitoku (basse). Ils sortent alors le single The Fire Inside / Overcome, et repartent en tournée dans la foulée. En 2014, leur EP, Cubes atteint la 5ème place du top Orico hebdomadaire dans la catégorie albums indépendants. Le groupe participe à la tournée Across The Future Tour de CROSSFAITH, autre gros nom du milieu. Le dernier album date de 2016, True North. Ils font une tournée européenne en 2017, avant de revenir pour Japan Expo et d’autres dates sur le vieux continent.

Bref, du bon gros metal qui tâche, si vous voulez suer un peu, venez !

LUV K RAFT (jeudi, samedi)

Voici un autre groupe présent pour les Tremplins j-music. Groupe de pop-rock formé en 2013, il est composé à l’origine de Karen au chant, de Masato Kitano à la guitare et de Kazy aux percussions. Ils sortent leur premier mini-album en 2016, ROCK-A-TRONICA, avant de recruter une seconde chanteuse, Mishu, en 2017.

Ils sont totalement auto-produits : ils font tout, de la production de clips à la composition. Leurs chansons commencent à être utilisées pour des publicités ou encore des émissions de télévision. Ces dernières années, ils ont fait plusieurs premières parties afin de se faire connaître. Ils rejoindront un grand label cet été.

Groupe plutôt prometteur, je pense qu’on peut les suivre sérieusement, et JE est une bonne occasion de les découvrir.

THE SIXTH LIE (jeudi, dimanche)

THE SIXTH LIE est un groupe d’eletro-rock créé en mai 2015 à Tokyo par Arata au chant, Reiji à la guitare et Ray à la batterie. Jusqu’en décembre 2017, il y avait également un bassiste, Hiroto.

Ce groupe fait une musique plutôt hybride, s’inspirant des titres récents. Il a un concept néo-futuriste, reprenant des thèmes inspirés de la science-fiction et du cosmos. Il a fait sa première tournée mondiale de juin à juillet 2017, avec un passage par la France le week-end après la Japan Expo.

Le nom du groupe vient d’une citation de Claude Debussy : « L’art est le plus beau des mensonges ». Leur but, avec ce nom, est de créer un mensonge allant au-delà des 5 sens, si beau qu’inexprimable.

THE SIXTH LIE commence a avoir une certaine popularité, notamment grâce à leur participation à l’anime Golden Kamui, pour qui ils ont fait l’ending. Le groupe a déjà sorti 3 album et un digital single en 2 ans, sans compter le single avec l’ending de Golden Kamui. Le dernier album date du 7 mars dernier, SINGularity.

Je ne peux que vous encourager à aller voir ce groupe, leurs titres sont de petites merveilles, allant aussi bien du rock qu’à de magnifiques ballades.

+A (vendredi, dimanche)

Et encore un groupe pour les Tremplins !

Ce jeune groupe est composée de 2 membres. Akira, la chanteuse, est une icône de la mode androgyne. Elle est connue comme étant l’interprète de l’ending de l’anime Black Butler Book of Circus (Aoi Tsuki Michite). Elle a sa propre émission depuis peu, dans laquelle elle présente les lieux touristiques de la région du Kanto en compagnie d’invitées au style lolita.

Ayasa est violoniste depuis son plus jeune âge. Elle a fait de nombreuses apparitions dans des publicités, et a participés à de nombreux concerts. Elle a déjà sorti 4 mini-albums.

A deux, elles font des chansons puissantes aux airs gothiques. Leur premier live ensemble ne date que de mai dernier, et le premier single, Saint of Oblivion (écrit par AKIRA) ne sortira qu’en juillet.

Il n’existe aucune vidéo du groupe sur Youtube, par contre, Ayasa a sa propre chaîne

.

.

.

On se retrouve prochainement en changeant totalement de styles : on passe ensuite aux idols, encore une fois très représentés pour cette édition !  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *