Japan Expo 2018 – les invités anisong

Japan Expo 2018 – les invités anisong

Article écrit par marinecelebrian

Voici un nouvel article, cette fois-ci sur un genre primordial pour tout fan d’anime et de musique : l’anisong ! Voyons voir quels sont les invités…

Cécile Corbel (samedi)

Oui, je commence par une française, et j’ai même pas honte ! Si son nom ne vous dit rien, vous n’êtes peut-être pas fan des studios Ghibli…

Harpiste, chanteuse et compositrice, elle écrit ses chansons en puisant dans l’imaginaire arthurien ou breton (elle est originaire du Finistère). Elle chante dans de nombreuses langues : elle écrit et chante en français, breton et anglais, et elle est interprète en allemand, espagnol, italien, gaélique, hébreu, turc et japonais.

Elle a donc travaillé avec les studios Ghibli, et cela s’est fait un peu par hasard. En effet, elle a envoyé son album Songbook vol 2 aux studios pour les remercier de l’inspiration qu’ils représentent pour elle. L’exemplaire arrive à Suzuki Toshio, le producteur en chef de Arietty, le petit monde des chapardeurs, qui cherche justement une musique pour son film. Il la contacte, puis annonce le 16 décembre 2009 que Cécile Corbel cosigne le thème musical.

Elle sera deux fois disque d’or pour la bande originale d’Arietty, réalisé par Yonebayashi Hiromasa sur un scénario de Miyazaki Hayao. Elle est même consacrée meilleure musique de film 2010 au Japon.

Cécile Corbel a fait une tournée chinoise en 2017. Elle prépare un nouvel album pour 2019., ainsi qu’une nouvelle tournée en Asie.

Si vous voulez faire un voyage musical, c’est absolument pour vous !

KOBAYASHI Mika (dimanche)

Née à Hiroshima, elle se passionne pendant l’enfance pour le théâtre et la danse avant de revenir à la musique. Elle a son propre groupe au lycée, avant de partir pour Tokyo à 18 ans, où elle commence à composer.

A 22 ans, elle remporte le grand prix d’une audition accueillant plus de 1000 candidats. Mais elle débute sa véritable carrière à 25 ans, lorsqu’elle considère avoir trouver son propre style.

Elle écrit des performances scéniques en mêlant théâtre et musique, toujours en collaboration avec les meilleurs artistes et acteurs. Ses performances s’exportent à l’internationale, avec par exemple le show Itoguruma (Spinning Wheel) joué en Italie, où elle est acclamée.

Kobayashi est connue pour son travail sur les bandes originales composées par HIROYUKI Sawano. Elle est ainsi l’interprète de nombreux génériques d’anime (L’Attaque des Titans, Kill la Kill, Blue Exorcist, Seven Deadly Sins…), de jeux vidéos (FINAL FANTASY XI, XenobladeX…), mais aussi de dramas et de films.

Elle crée son propre label indépendant, miccabose, en 2016.

Bref, vous l’avez probablement déjà entendu, et il est indispensable de la voir lors de son showcase !!

Neko Light Orchestra (samedi)

Et oui, encore du français ! C’est un collectif de compositeurs formé en 2011 à Toulouse. Cet orchestre rock mélodique est spécialisé dans la ré-interprétation des musiques de culture de l’imaginaire (animes, films SF, jeux vidéo). Leur premier album est sorti en 2015 grâce au financement participatif. L’ensemble a plusieurs projets en fonction du monde adapté :

  • Echos de la Terre du Milieu (Le Seigneur des Anneaux et musiques d’Howard Shore)

  • Echos de la galaxie Lointaine (Star Wars)

  • Echos de Gallifrey (Dr Who)

  • Echos de la vallée du vent (Studios Ghibli)

Suite au décès de Takahata Isao, le collectif rendra hommage à ses œuvres, notamment au Tombeau des Lucioles. A voir si vous aimez ces œuvres !! 

TAKAHASHI Yoko (dimanche)

Une grande dame de l’anisong sera aussi présente ! En effet, elle est la célèbre interprète du générique de NEON GENESIS EVANGELION, Zankokuna Tenshi no Te-Ze (A Cruel Angel(s Thesis).

Elle début en 1991 avec P.S. I miss you, sorti en major. Elle remporte alors le Rookie Award des Japan Record Awards et un prix aux Japan Cable Awards.

En juin 2015, elle fait la première partie du KING SUPER LIVE, spectacle populaire qui a lieu au SAITAMA SUPER ARENA. En mars 2016, elle sort le maxi single Welcome to the stage, générique de Shin Godzilla vs Evangelion, produit par SAGISU Shiro, et la pochette a été dessinée par la célèbre ANNO Mayoco. Elle participe au concert symphonique dédié au BUNKAMURA Orchard Hall en 2017.

L’artiste ne se limite pas à un seul genre musical, et il serait dommage de réduire ses 25 ans de carrière au seul thème d’Evangelion. Elle joue aussi bien dans les registre pop, funk, anisong (avec Shakugan no Shana et Pumpkin Scissors), mais aussi le chant lyrique. C’est donc une vraie grande artiste à voir de toute urgence !

Enfin, sachez également qu’une conférence Touken Ranbu, adaptation en comédie musicale du jeun Touken Ranbu -ONLINE- aura également lieu le dimanche, afin de préparer le concert du 15 juillet au Palais des Congrès.

.

.

.

La prochaine fois, nous irons voir du côté de la scène electro et black music !  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *